Rubén Romero

Il est né à Séville, où il a commencé à l’âge de 7 ans avec son père, le guitariste et professeur Manuel Parejo. À l’âge de 12 ans, il commence à jouer pour la danse à l’académie de José Galván, qui compte sur le jeune guitariste pour travailler avec son groupe de flamenco en jouant dans des fêtes privées, des théâtres, des festivals de flamenco, à la télévision, etc.

À l’âge de 18 ans, il entre au conservatoire de musique de Séville, alternant son travail dans les tablaos les plus prestigieux de Séville. Il se rend bientôt au Japon avec la compagnie de Teruo Kabaya avec des artistes tels que Enrique el Extremeño, Curro Fernández, Manolo Marín, etc. Là, il enseigne la guitare solo et l’accompagnement à la danse et au chant.

Il convient de mentionner sa participation à la Bienal de Sevilla 2002 au Teatro Alameda avec des artistes tels que “El Junco”, Paquito González, ou “Cepillo” aux percussions. Depuis lors, il a accompagné de nombreux danseurs lors de compétitions, telles que la Nacional de Córdoba, le Festival de Cante de las Minas de la Unión, et Flamenco Viene del Sur, etc.

À son tour, il a composé la musique de plusieurs compagnies et a travaillé avec de grands danseurs et chanteurs tels qu’Antonio Canales, Manuel Betanzos, Rafael de Carmen, Pastora Galván, Segundo Falcón, Juan José Amador, Enrique el Extremeño et La Tana, entre autres.

Il travaille actuellement dans des tablaos à Séville, partageant ce travail avec des festivals et des tournées.